Rechercher
  • jer2021

Un bon relationnel, une compétence de plus en plus prisée en entreprise


Pulvériser les tests de QI ou sortir des grandes écoles ne garantissent en rien de devenir un bon manager. Les compétences émotionnelles, elles, sont à valoriser pour favoriser le bien-être des équipes.

C’est bien connu, les meilleurs spécialistes d’un domaine ne sont pas forcément les meilleurs encadrants. Car gérer de l'humain nécessite des capacités relationnelles à part. Qu’il est important de privilégier pour apaiser les relations en entreprises, au risque d’atteindre des niveaux de stress incroyablement élevés dans des services dirigés par des chefs tyranniques.

Des compétences de plus en plus recherchées

Ces compétences émotionnelles sont de plus en plus reconnues dans l'entreprise. Il s’agit d’être capable d’identifier facilement les émotions, de bien saisir leurs causes et d’apporter une réponse appropriée en fonction.

L’empathie, la capacité à fédérer, à gérer les conflits efficacement et à agir avec tact et diplomatie sont des qualités de plus en plus recherchées par les chasseurs de tête et services RH. Le dialogue amorcé permet d’éviter que les situations s’enveniment et que l’état de santé des équipes se dégrade.

"Eviter de recruter des clones"

"Il est important de sortir de l’évaluation classique des compétences techniques pures pour s’ouvrir à des profils davantage variés. La dimension relationnelle fait la différence et évite de recruter des clones", assure Mathilde Héliès, directrice exécutive au sein du cabinet de conseil en recrutement et évaluation de cadres et dirigeants Badenoch & Clark.

Dans la procédure de recrutement, ce cabinet utilise l’outil de diagnostic créé par Christophe Haag, docteur en psychologie des émotions. Il positionne les candidats sur la maîtrise des différentes compétences clé de l’intelligence émotionnelle. A travers 25 questions écrites accompagnées de visuels et de contextes de situations, ce test d’intelligence émotionnelle permet d’évaluer ce qui est maîtrisé et reste à acquérir. Car le Quotient émotionnel (QE) se travaille, il n’est pas figé. Contrairement au QI.

Rozenn Le Saint - BFM TV


0 vue

© 2023 by CREATIVE EVENTS. Proudly created with Wix.com